Lesson Ideas

Case Study on Invasive Species for 5-9th Grade Students (in English and French)

Catfish in French rivers – a case study (bilingual)

Voir plus bas pour la version française.

The European catfish (Silurus glanis) is one of the largest freshwater fish worldwide. It can reach a length of over 2.7 m (9 feet) – taller than the tallest person! Some individuals weigh up to 130 kg (nearly 300 pounds) and the oldest ones can be more than 50 years old!

It is a large predator of other fish but itself is hunted by people. As a favorite game fish for fishermen, it has been introduced to many rivers outside its native habitats. 

French rivers didn’t use to have any catfish living in them up until 50 years ago. Today, many French rivers are home to well-established self-sustaining populations of catfish. We call such introduced species invasive and they could potentially be a big problem for other species. 

How has this new and huge predatory fish impacted local fish species? It turns out, there is no simple single answer. 

Previous research did not demonstrate a strong impact on other freshwater fish species in French rivers. But the situation for migratory species seems to be different. 


Here are three scientific articles about catfish interaction with salmon (Salmo salar), lampreys (Petromyzon marinus), and allis shad (Alosa alosa).

Reading level: Middle to Lower high school

Scientific fields: Biodiversity and conservation, Water resources management

Scientific concepts: 

  • Species migration
  • Predator and prey relationship
  • Freshwater fish
  • Invasive species

Scientific methods: 

  • Field study
  • Experimental design
  • Representative sampling

What if a salmon meets a catfish?

We wanted to know what happens when salmon and catfish meet in rivers that humans have changed (for instance: by building a power plant). We picked a big river with a power plant, the Garonne in South-West France, to address this question. With the help of video and acoustic cameras in a special waterway for fish around the power plant, as well as radio-transmitters attached to individual fish, we can confidently say that catfish prey on salmon in these altered parts of the river. In fact, they seem to even shift the time they’re active (from night time to more daylight hours) to increase their chances of catching salmon. And while salmon populations are declining in Europe, catfish seem to be doing better and better.

What happens to sea lampreys if catfish move in?

Sea lampreys travel through many of the rivers in Europe and North America as they migrate between the places where they lay eggs and the ocean. Now they face a new threat: the enormous European catfish people have brought to the rivers where sea lampreys have always traveled. So what happens when sea lampreys meet these catfish? To answer this question, we attached sensors to sea lampreys: one that would let us track their movements in the Garonne and Dordogne Rivers in France and one that would tell us if they were eaten by another fish. We found that many sea lampreys are eaten by European catfish, and these new fish pose a serious threat to the survival of sea lampreys in their native habitat.

Why are catfish bad neighbors for allis shad?

The allis shad is a type of migratory fish. While they typically live in the ocean, they travel to rivers during the spring months to lay eggs. Sadly, this journey can be deadly for many allis shad. This is because humans fish for them, they get blocked by dams, or the rivers are too polluted. And if these dangers weren’t enough, a new species called the European catfish likes to eat the allis shad. 

We wanted to find out if catfish truly are a threat to the already endangered allis shad. To do this, we monitored a part of the Garonne (a large river in France) where allis shad like to lay their eggs, and then we studied catfish hunting behavior.

Find hundreds of other FREE scientific articles about fish, invasive species, migration, water resources and biodiversity and conservation at Science Journal for Kids – written for kids, approved by scientists.


Le silure dans les rivières françaises – étude d’une espèce introduite

Le silure glane (Silurus glanis) est l’un des plus gros poissons d’eau douce au monde.  Il peut atteindre une taille de 2,70 m – plus grand que le plus grand des Hommes ! Des individus pèsent plus de 130 kg et les plus vieux peuvent être âgés de plus de 50 ans !

C’est essentiellement un prédateur d’autres poissons mais il peut lui mettre être chassé par les Hommes. En raison de l’aquaculture et de  l’intérêt qu’ont les pêcheurs pour ce poisson trophée, il a été introduit dans de nombreuses rivières en dehors de son aire native.

Jusqu’à il y a une cinquantaine d’années, les rivières françaises n’accueillaient pas de silures. De nos jours, de très nombreuses rivières possèdent de belles populations de silures. De telles espèces introduites peuvent devenir invasives si elles deviennent un gros problème pour les autres espèces.

Comment ce nouveau et très grand prédateur impacte-t-il les autres espèces de poissons ? Il s’avère qu’il n’y a pas une seule et simple réponse.

Nos études précédentes n’ont pas démontré un impact fort sur les espèces de poissons d’eau douce des rivières françaises. La situation pour les espèces migratrices semble différente.


Vous trouverez ici trois articles scientifiques sur le silure et ses interactions avec le saumon atlantique (Salmo salar), la lamproie marine (Petromyzon marinus) et la grande alose (Alosa alosa).

Niveau de lecture : du CM2 à la 3ème

Thématiques scientifiques : Biodiversité et conservation, gestion des milieux aquatiques

Concepts scientifiques:

  • Migration d’espèces
  • Relations proies-prédateurs
  • Poissons d’eau douce
  • Espèce invasive

Méthodes scientifiques:

  • Etudes de terrain
  • Plan expérimental
  • Echantillonnage représentatif

Que se passe-t-il quand un saumon rencontre un silure ?

Nous avons voulu savoir ce qui se passe quand ces deux espèces se rencontrent dans des rivières modifiées par les activités humaines (par exemple la construction d’un barrage qui alimente une centrale hydroélectrique). Nous avons ainsi choisi une grande rivière avec une centrale hydroélectrique, la Garonne dans le sud-ouest de la France, pour répondre à cette question. Avec l’aide de caméras vidéo et acoustique placées dans un canal utilisé par les poissons pour franchir le barrage, et après avoir équipé certains silures d’émetteurs-radio, nous pouvons conclure que, dans ces zones fortement modifiées par l’Homme, les silures consomment des saumons. Les silures semblent même modifier leur période d’activité (d’une activité nocturne vers plus d’activité diurne) pour augmenter leur chance d’attraper des saumons. Alors que les populations de saumons sont en déclin en Europe, celles des silures continuent de progresser.

Que se passe-t-il pour les lamproies marines quand elles vont se reproduire dans la rivière ?

Les lamproies marines sont présentes dans de nombreuses rivières d’Europe et d’Amérique du Nord où elles migrent depuis l’océan pour venir déposer leurs œufs. Elles font désormais face à un nouveau danger : le silure glane, cet énorme poisson que des personnes ont relâché dans des rivières où les lamproies ont toujours été présentes. Que se passe-t-il quand les lamproies rencontrent les silures ? Pour répondre à cette question, nous avons équipé des lamproies marines dans deux rivières françaises, la Garonne et la Dordogne, avec des émetteurs : un émetteur pour suivre leurs déplacements et un autre pour savoir si elles ont été consommées par un autre poisson. Nous avons trouvé que beaucoup de lamproies sont mangées par des silures et que ce poisson introduit peut donc poser de sérieux problèmes à la survie des lamproies marines dans leur habitat natif.

Pourquoi le silure est-il une nouvelle menace pour la grande alose?

La grande alose (Alosa alosa) est un poisson migrateur. Elle vit principalement dans l’océan mais revient une fois au printemps dans les rivières pour se reproduire. Malheureusement, ce voyage est souvent fatal pour beaucoup d’entre elles. Elles sont pêchées par les hommes, bloquées par les barrages, ou victimes de rivières trop polluées. Comme si ces dangers ne suffisaient pas, un nouveau prédateur, le silure glane, l’apprécie comme repas.

Nous avons voulu savoir si le silure est une réelle menace pour ces aloses dont les populations sont par ailleurs déjà fortement en danger. Pour cela, nous avons suivi une portion de la Garonne (fleuve du sud-ouest de la France) où les aloses viennent se reproduire et nous y avons étudié le comportement de prédation des silures.

These are not the only articles in French available on our website!

You can check all of our adapted articles in French here!

Share this Lesson Idea

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Check out this Related lesson idea

Latest Scientific Articles

We want to hear from you!

If you are a teacher and you used some of our resources in class, we want your feedback! Please fill out this Teacher Feedback survey!

Journal funding support from:

Recommended by: